Archives mensuelles : juin 2019

Transurfing, un chemin de conscience

Module 5 « Célèbre ta vie » : point d’orgue du trajet d’intégration et de pratique Transurfing. Pour aller plus loin dans votre pratique de co-créateur, beaucoup plus loin…

Depuis le module 1 où s’est accompli votre (r)éveil, vous vivez dans la croyance intégrée que ce sont bien vos croyances qui créent votre réalité, développant en cohérence avec ces schémas de pensées, des émotions, des choix et des actions conscientes, qui correspondent à une réalité vibratoire. Dans la vie, c’est comme dans les rêves : si vous pouvez vous réveiller, vous pouvez diriger le scénario. Dans la vie réelle toutefois, la matière est plus lourde, plus dense. Ainsi, le scénario mettra plus de temps à se recomposer en fonction de ce que vous attendez de lui, alors que dans les rêves nocturnes, c’est instantané. Le miroir duel de la réalité répond avec un temps de retard. Être éveillé et diriger sa vie en toute conscience, signifiera donc avoir une certaine détermination, une bonne dose de patience et des talents d’acteur.
Alors que le scénario ne reflète pas encore votre intention, il vous faudra faire «comme si» il était déjà en totale correspondance avec vos aspirations. A votre in-tension le miroir répond toujours. Être éveillé signifie se souvenir à chaque instant de ce temps de décalage, et de maintenir son cap. C’est un peu comme aux échecs. Sur le plateau de jeu vous êtes peut-être en mauvais posture, mais le jeu n’est pas fini. Avec en permanence 3 ou 4 coups d’avance, les décisions que vous prenez dans l’instant, peuvent vous mener à la victoire.

C’est l’éveil ou le réveil, puisque souvent il n’est pas permanent. Ça-voir que nous dirigeons notre réalité s’oublie lorsque pris par nos importances, emportés par nos émotions et vampirisés de notre énergie par les balanciers, nous tombons dans une sorte de transe hypnotique qui durera jusqu’à ce que, à nouveau, nous nous réveillions. Il se fait que les in-tensions émises lorsque survient ce type de transe, seront exclusivement celles de l’Esprit. Dans ces périodes d’irresponsabilité, c’est lui qui dirige. A des in-tensions différentes vont correspondre des réalités différentes. De celles où ce que nous voulons trop fort nous est refusé, de celles où ce dont nous avons peur nous est présenté, de celles où il nous est donné d’expérimenter nos limites et nos manques tels que sont ceux sur lequel l’Esprit met son focus dans la pensée qui rayonne.

Autrement dit, pendant ces régulières périodes d’apnées de conscience, ce que vous commandez est tout autre que ce que l’Observateur choisit, en grande complicité avec votre âme. Ordre, contre-ordre, ordre, contre-ordre, voilà qui retarde la livraison, on s’affole en cuisine : il veut quoi déjà ce client ?  Salé, sucré ? L’Univers s’emmêle les pinceaux avec vous.

Pourtant jusque là c’est normal. Je veux dire, vous êtes normal. C’est tout à fait comme cela que commence la pratique de Transurfing. Ne croyez pas ceux qui vous vendent un éveil fulgurant et sans retour. C’est rarissime. Aussi, ne vous découragez pas. Etablir l’Observateur au siège de votre gouvernance intérieure est un travail en soi. Au fil du temps, son leadership se renforce, il gagne de l’assurance et la confiance de votre équipe intérieure. L’Esprit finira par se soumettre, lui qui est destiné à vous servir, et non le contraire. 

Module 2 : Libre et Léger

Au fur et à mesure, avec le soutien et la guidance de l’Observateur, l’Esprit acceptera que soit questionné son conditionnement. Petit à petit il bravera ses peurs, lâchera ses doutes et sa légendaire méfiance, ses attachements au passé et son aversion pour le nouveau, sa préférence pour sa pauvre zone de confort. De plus en plus et de mieux en mieux chaque jour, il s’assouplira et deviendra le compagnon dont votre Observateur a toujours rêvé : cette prodigieuse force yang du mental et de l’ego associés, sans lesquelles aucune expérience ne peut s’incarner dans la matière.

Là où vous êtes désormais rendus à ce stage du trajet, vous avez du pouvoir sur vos réalités à venir et vous sentez totalement respons-able face à toute situation de votre vie, sachant que c’est vous et nul autre, qui les crée. Tout est donc possible. Formidable. Mais tout c’est beaucoup, c’est presque trop grand… Qu’est-ce que je vais choisir parmi ce « tout possible » ? Notre temps étant compté, il va quand même toujours falloir faire des choix. J’aime dire émettre des préférences. Si votre Esprit est déjà plus conciliant, n’espérez quant même pas qu’il devienne totalement flexible. Il aura toujours, sur toute question, son idée… Un bel étalon, même docile, ne sera jamais un canasson, c’est un bien. Vous ne le voudriez pas autrement, n’est-ce pas ? A grands rêves, fière monture. Il faudra continuer à l’entraîner. Laissez votre étalon en pâture sans le monter régulièrement, il vous donnera bien du fil à retordre à votre prochaine escapade…

Mais au fait, où voulez-vous aller, qu’aimeriez-vous expérimenter, réaliser ? Quels sont les projets qui vous enthousiasment, donnent du sens à votre vie ? Que souhaitez-vous devenir, qui voulez-vous être, que choisirez-vous de manifester ? Quels scénarii dont vous êtes l’auteur, le scénariste et le rôle principal, allez-vous co-produire ?

Le module 3 du trajet Transurfing « Comme dans un jeu » est celui où on questionne le But et où on expérimente la puissance combinée des forces conciliées de l’Esprit et de l’Observateur, dans des processus de co-création aussi étonnants que bouleversants. « Tout est possible » le devient très concrètement dès lors qu’on joue le jeu. On prépare sa monture, on la déleste encore au passage d’une charge supplémentaire. Il est question de voyager léger, en pré-vision du grand voyage en terres inconnues auquel notre âme nous incite.

De quoi se nourrissent l’un et l’autre ?

  • L’in-tension interne, d’énergie libre
  • L’esprit de ses combats, de ses médailles autant que de ses défaites, de ses légendes, de ses offenses, de ses prières,…
  • L’Observateur, de sa présence et de sa connexion en conscience à l’espace des variantes (le Tout)
  • Les âmes quant à elle, c’est d’Amour, et d’expériences qui l’éprouvent, qu’elles se nourrissent. À bien y regarder, l’Amour est partout. Déjà l’enthousiasme c’est de l’Amour, Dieu en nous, si le mot enthousiasme vous a déjà révélé son secret.

C’est au module 4 qu’on découvre la dimension spirituelle de Transurfing. Insufflant à nos créations de réalité la puissance de l’Amour, nous expérimentons le fabuleux pouvoir magnétique du coeur, celui auquel rien ne peut résister. Hautement philosophique, la pratique du modèle de Vadim Zeland nous invite à une disposition du coeur qui, lorsqu’il est guérit lui aussi de ses blessures, apaisé, trouve sa pleine autonomie, connecté et nourri à la Source, vibrant à une telle fréquence que l’Amour qui l’inspire, inspire l’Univers en retour. Aimant, aimante, nous sommes. On dit en arabe : l’Homme est le fruit de l’Amour.

Cent fois au métier, remets ton ouvrage

Je n’ai pas jusqu’ici terminé un trajet d’intégration et de pratique Transurfing en 4 modules, sans que la plupart de mes stagiaires ne m’interpellent : à quand le module 5 ?

Ayant vécu la surprenante amplification que permet le travail en groupe, ils sont avertis que retournés dans le grand monde, il ne leur sera pas absolument facile de rester alignés. Tout ici bas étant à la fois polarisé, vibratoire et informationnel, et nous autres humains, des êtres socio-affectifs, comment ne pas sombrer parfois, pollués par l’énergie ambiante, alors que nous bataillons encore trop souvent… On ne se dédouane pas si aisément de la Matrice, et peut-être est-ce parfait comme cela… Toujours est-il qu’il est intéressant et très joyeux de se retrouver à plusieurs, de remettre son ouvrage au métier, en groupe, pour repartir plus fort, nourri en profondeur, vibrant, intentionnel et plus librement déterminé qu’auparavant.

Depuis que je transmets le modèle Transurfing, j’ai fait du chemin moi aussi, fait de précieuses découvertes, vécu bien des expériences, acquis des connaissances et pratiqué des outils qui facilitent l’ouverture et l’élévation de la conscience, et la posture de l’Observateur par laquelle toute création consciente peut prendre forme dans la matière. Aucune de ces découvertes ne m’a détournée de Transurfing, plutôt tout le contraire. Aujourd’hui pour moi, facilitratrice de Transurfing, l’approche de Vadim Zeland via Transurfing et ses plus récents écrits, se révèle avec d’autant plus de clarté, dans sa qualité de méta modèle hautement spirituel.

Le module 5 « Célèbre ta vie » est né de cette envie de propositions et de partages plus personnels, que le format des quatre premiers modules ne permet pas vraiment. Ainsi est né un stage expérientiel de quatre jours que je vous propose désormais, en complétude du trajet d’intégration et de pratique en quatre modules. Dans la veine de ce trajet de base, « Célèbre ta vie » est avant tout à vivre. Comme une cerise sur le gâteau quantique. Le gâteau c’est l’Univers, oui, mais l’Univers en vous. La cerise, c’est votre vie, vos créations à venir, votre célébration au quotidien du miracle de la vie. Le but du module 5 est de vous propulser dans une dimension d’être ou célébrer, est définitivement tout ce qui vous reste à faire.

Deux modules 5 vous sont ouverts à ce jour : 

 

  • Sur l’île de La Réunion où vit mon collègue Gabriel de Launay et un grande communauté de  transurfeurs. Ce sera un non résidentiel, les 7/8 décembre et 14/15 décembre 2019 (détails et conditions à vous communiquer)

Les inscriptions pour ces stages sont ouvertes, renseignez-vous et prenez option sans attendre !

Ce samedi 29 juin, à 18h (heure de Paris) nous vous retrouvons Gabriel de Launay et moi pour un nouveau webinaire interactif d’introduction au modèle Transurfing  >> ICI  inscription webinaire  Sentez-vous libre de partager à vos amis

Merci de m’avoir lue. Si vous avez aimé cet article, soyez la main de l’Intention Externe, célébrer ça se partage !

Votre inspirée et bien dévouée

Tati Clara

Créer sa réalité librement et légèrement

Pour créer la réalité d’un choix conscient, Vadim Zeland, l’auteur de Transurfing, nous dit qu’il suffit de maintenir l’alignement de l’Âme, de l’Esprit et de l’Intention. De l’intention oui mais point trop n’en faut, au risque de créer des potentiel en excès qui nous exposent à la voracité des balanciers qui se nourrissent de notre énergie créatrice et déclenchent les forces d’équilibrage.
L’intention en soi, est un moteur, un pur potentiel. Elle trouve sa motivation en les valeurs qui nous inspirent et au nom de nos besoins à satisfaire. Tendus vers quelque chose, ces in-tensions, propres à chacun-e, sont précisément ce qui nous mobilise et préside aux choix que nous effectuons au fur et à mesure, et à la direction de notre vie qui se déroule.

Transurfing nous apprend que lorsque cette in-tension est trop forte, cela génère du potentiel en excès qui se manifeste par des émotions fortes, ressenties dans le corps. 

Vouloir trop quelque chose, craindre fort autre chose, ne pas supporter ceci, tenter d’éviter à tout prix cela, voilà précisément ce qui nous désaligne et débarque l’Observateur.

A ce désalignement qui crée une rupture viendront répondre les forces d’équilibrage qui veillent à  maintenir l’équilibre dynamique, nous projetant contre ce que nous craignons ou nous éloignant de ce que nous voulions trop fort…

Quand il y a un investissement émotionnel excessif (agréable ou désagréable) par rapport à une situation, c’est l’Esprit (mental/ego) qui a repris le gouvernail. Tant qu’il reste aux commandes, pas de libre arbitre, nous sommes tombés dans un des trois rôles que l’Esprit adopte : le guerrier, l’offensé ou le demandeur.

Il n’y a rien de difficile en soi à faire pour créer sa réalité : nous le faisons à chaque instant. Ce qui est plus délicat, c’est de créer des réalités qui sont en accord avec les aspirations de l’âme et non pas avec celles de l’Esprit conditionné. Cela suppose de développer sa capacité à rester dans l’Observateur, à identifier rapidement qu’on en est sorti quand on en sort, pour rebasculer rapidement en mode pré-frontal et repasser les rennes à l’Observateur.

Simple me direz-vous, mais dans la mesure où ne nous ne sommes pas nés d’hier, le conditionnement de notre Esprit peut être coriace… d’autant plus qu’une bonne partie de nos motivations comportementales sont logées dans l’inconscient. Aussi, après des siècles de fatalisme et de déterminisme, l’Esprit s’il n’est plus cadré par l’Observateur, lâchera automatiquement la responsabilité. Plus de response-habilité, envolé le pouvoir. Nous revoilà sous l’emprise du scénario qui se déroule sur l’écran, comme des marionnettes.

Dans le trajet d’intégration et de pratique Transurfing, c’est au module 2 qu’on libère les énergies bloquées et les potentiels en excès entretenus depuis des décennies, afin de s’alléger et de récupérer de cette précieuse énergie libre dont l’intention se nourrit, pour renforcer le leadership de l’Observateur et pouvoir choisir des lignes de vie plus heureuses et épanouissantes, où de nouvelles expériences nous attendent.

Créer sa réalité comme Transurfing en révèle les secrets, est une promesse plus qu’alléchante. Il ne saurait être question de réalités nouvelles tant que c’est l’Esprit qui préside à nos réactions et effectue nos choix, lui qui ne peut que gouverner en fonction de ce qu’il connait déjà et ce qu’il a appris par le passé, lui qui s’offense, se victimise, se met en colère, lui qui a si peur du nouveau. Chat échaudé ne craint-il pas l’eau froide ?

Je serai ce weekend à Paris pour animer ce module 2 et vous invite à nous rejoindre pour faire vous aussi ce travail de libération, passage essentiel pour basculer dans le joyeux « tout est possible » et rejoindre ceux qui, librement et légèrement, savent désormais comment se choisir et se créer des réalités qui font de leur vie « une pure célébration ».

Dans la série mieux vaut tard que jamais, qui se jette encore à l’eau ?

(Ceux parmi vous qui auraient déjà fait avec moi le module 2 du trajet Transurfing par le passé et souhaitent approfondir et recontacter leur pouvoir créateur, bénéficient de 50% de réduction)

>> Ici Paris Toutes les infos

Merci de m’avoir lue, au plaisir de lire vos commentaires (allez les transurfeurs, partagez-nous votre enthousiasme !) et de répondre à vos questions.

Votre énergisée et bien dévouée

Tati Clara

 

Nous prenons votre développement légèrement, mais pas à la légère !

Nous déclinons toute responsabilité quant aux transformations majeures pouvant survenir dans votre vie suite à votre engagement dans nos programmes.