4/6 – Université d’été Transurfing : stage d’intégration pluridisciplinaire, présentation de l’atelier d’ECRITURE animé par CLAIRE vAN GHELUWE

Dans cette série d’articles où chacun des coachs formateurs de l’édition 2015 de l’Université d’été Transurfing se présente et présente son atelier, voilà que c’était mon tour, avec l’atelier d’écriture. J’ai donc demandé à Benoît Bellaire de m’interroger et je me suis prêtée au jeu de l’interview. Si vous voulez en savoir plus sur ce type de dynamique, vous trouverez plusieurs articles sur mon blog qui parlent de l’écriture et de ce qu’elle permet.

logo du site taticlara.com - coach et coaching du développement personnelJe suis Tati Clara, pour vous servir. Pour ceux qui ne sont pas des habitués de ce blog, je vais me présenter brièvement. Après un parcours absolument non rectiligne, riche et très éclectique, j’ai choisi de me réaliser professionnellement dans le coaching et l’accompagnement d’aide à la personne, répondant à une disposition naturelle et à une passion de longue date pour le développement personnel et les sciences humaines. Pédagogue de formation, je pratique l’art de la transmission et m’intéresse à tout ce qui concerne l’apprentissage, après avoir fait mes classes auprès de publics adultes et adolescents analphabètes. L’animation de stages, tel que le stage d’intégration Transurfing pluridisciplinaire que je vous organise cet été, ou les ateliers d’écriture, est un grand plaisir pour moi ! Par ailleurs, je coache en individuel et suis praticienne en soin quantique. Actuellement je me forme à l’hypnose ericksonnienne et spirituelle.

Mon crédo : tous aimables, capables et responsables !

Q : Claire, toi qui est passionnée d’écriture depuis plusieurs années, qu’est-ce que l’atelier d’écriture (que j’ai eu l’occasion de suivre) t’apporte en plus de Transurfing dans ton rôle de coach ?

L’écriture, par essence, est résilience. C’est bien de la façon dont nous nous racontons intérieurement la vie, que nous la voyons en définitive, c’est lié ! Nommer quelque chose, c’est l’arrêter dans une forme figée. Le langage est le support, le vecteur de la pensée. L’écriture est aussi langage. L’écriture est un précieux et si naturel outil de développement personnel ! Précieux en ce sens qu’il y a peu de techniques permettant de révéler si facilement des contenus de l’inconscient. Mais aussi dans la forte potentialité de résiliencequ’offre sa pratique : En réécrivant mon histoire, je peux réellement la (et me) transformer. Dans le cadre du trajet d’intégration Transurfing, j’ai expérimenté aussi qu’un bon nombre des concepts du modèle de Vadim Zeland, peuvent s’intégrer si aisément lorsqu’on les appréhende aussi par l’écriture d’un récit. Car c’est toujours dans la réalité que l’imaginaire puise sa source. L’écriture nous donne à lire en nous, à livre ouvert.

Q : Qu’est-ce que cet atelier peut apporter aux participants ?

Afin de pouvoir diriger sa réalité en toute liberté et en toute conscience, comme Transurfing nous apprend à le faire, nous avons à nous débarrasser des potentiels en excès que nous générons avec nos importances, nos par-dette (le contraire du pardon), par nos colères et nos vieilles rancunes. Lors de cet atelier, nous apprendrons à identifier et dénouer tout cela. Ce qui est évidemment très gai, c’est que comme cela passe par la fiction, c’est comme un jeu. Je suis toujours étonnée des fortes prises de conscience ou des dénouements relationnels majeurs, par exemple, qu’une simple proposition d’écriture peut produire. Pendant donc que se résolvent en silence, dans l’espace entre les mots, des choses importantes, les participants ne se rendent pas toujours compte de ce qui se passe. Cela vient après, en fin d’atelier, dans les partages. C’est ça la magie de l’écriture ! Mais surtout n’allez pas croire qu’on ne fait que s’occuper des ombres dans cet atelier.

L’écriture est également un grand révélateur de lumière. C’est pourquoi cet atelier est aussi très inspirant !

Q : Qu’as-tu envie de dire aux personnes qui pensent qu’elles ne savent pas écrire, qu’elles n’ont aucun talent pour l’écriture ?

Merci de me poser cette excellente question, Benoît ! Je dirais que nous sommes absolument tous capables d’écrire, et de profiter d’un tel atelier. Tout le monde ne sait-il pas parler, chanter ? Ecrire est un moyen d’expression naturel (dans notre culture lettrée). Communiquer, laisser une trace, comprendre, se souvenir, … l’écriture est le moyen que l’homme a trouvé en réponse à ses besoins humains. J’ajouterais, pour ceux qui douteraient encore, que j’ai eu dans chacun de mes ateliers une personne qui se croyait incapable d’écrire. Quelle surprise ce fût à chaque fois !

Q : Un souvenir de l’édition Jura 2014 à nous partager, spécifiquement concernant cet atelier? (puisque tu nous prépares un autre article sur le trajet Transurfing)

Oui ! Jamais je n’avais donné en 4h cet atelier de pratique Transurfing par l’écriture, je le propose en un we d’habitude. J’étais donc moi un peu prise dans mes importances et je m’inquiétais de ce qu’on entendait les mouches voler. Ce groupe que je connaissais déjà depuis 5 jours me paraissait bien calme, s’ennuyaient-ils ? Que du contraire, tous dans une très belle énergie au moment du partage de la fin, furent vraiment heureux de ce beau moment et des magnifiques écrits produits. J’ai compris alors que ce calme trompeur, c’était ça encore, la magie de l’écriture ! Quand elle vous prend là où vous êtes et vous sollicite tout entier. De plus, je veille toujours – c’est là tout l’art de l’animateur de ce genre d’atelier -, à émettre suffisamment de contraintes pour que le mental soit bien occupé. Pendant qu’il cherche à répondre à la consigne, la voie est libre et l’âme s’exprime sans la retenue egoïque et les jugements auto-saboteurs du mental.

Ils ne s’ennuyaient donc pas du tout, ils étaient littéralement absorbés en eux. A la fois très occupés (le mental) et inspirés (l’âme). Quels beaux textes en sont sortis !

Q : Qu’as-tu envie de dire pour terminer à propos de l’atelier que tu nous prépares pour le Jura et de ce que tu as l’intention de nous partager là-bas ?

Que mon atelier n’est pas encore prêt ! En effet, au fur et à mesure de mes propres découvertes en matière d’écriture, j’affine. J’ai lu des ouvrages passionnants cette année encore à ce sujet et j’ai l’intention de retravailler l’atelier en fonction de mes compréhensions nouvelles, de tester des choses inédites…

Mais toi Benoît, puisque tu as déjà participé deux fois aux ateliers d’écriture que je propose, je te laisse le mot de la fin !

Benoît : En effet, j’ai vécu ton atelier d’écriture dans sa forme courte durant le stage résidentiel du Jura l’année dernière et aussi la version en un weekend complet en automne dernier. C’était intéressant de comparer les énergies des 2 groupes (il y avait autant d’implication et de joie à partager). Personnellement, j’ai pu approfondir le travail entamé lors du séjour dans le Jura. Différemment puisque tu avais à ta disposition plein de techniques encore non utilisées avec moi. Cela m’a permis de comprendre la richesse de ta préparation dans l’animation de cet atelier. Ensuite, j’ai aussi découvert des émotions que je n’osais plus exprimer depuis longtemps. J’ai pu faire des liens avec mes découvertes du moment au niveau de l’ennéagramme. Cela a confirmé à mes yeux la puissance de ton atelier, d’autant que cela se fait de manière douce. Je me réjouis donc à l’avance pour les participants du stage dans le Jura cette année.

Et moi alors, qu’est-ce que je me réjouis. Merci Benoît, et à à vous de m’avoir lue. A tout bientôt pour la suite de la présentations des ateliers.

Inscrivez-vous sur mon blog si vous voulez être automatiquement tenu au courant.

>> ICI toutes les informations sur le stage de développement et d’intégration pluridisciplinaire proposée à l’Université d’été Transurfing,

dans le Jura français, du 10 au 19 août

smiley

L’été vous ira bien !

Au plaisir de vos commentaires, partages et questions, et à très bientôt pour la suite : un interview de chaque formateur et de son atelier dans les semaines qui viennent ! Vous les recevrez automatiquement, en vous inscrivant sur mon blog. Merci de votre fidélité.

Votre dévouée, Tati Clara

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.