Archives de catégorie : Bien être

Contient les articles concernant le bien être

– 3 clés pour être ZEN avec TRANSURFING

Cet article participe à l’évènement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien » du blog Habitudes Zen.

Je découvre sur ce  blog un bon article, qui porte le séduisant titre : « Comment se foutre complètement de ce que les gens pensent de vous ? » Voilà qui est bien intéressant pour les transurfeurs et autres apprentis créateurs de réalités, qui me lisent.

Du point de vue de Transurfing – le modèle quantique de réalisation individuelle de Vadim Zeland qui nous apprend comment diriger notre réalité en connaissance des lois de l’Univers – se foutre de quelque chose équivaut à avoir une importance proche de zéro. Se foutre royalement de quelque chose irait encore mieux à la philosophie de Transurfing. Lorsqu’on parvient à faire baisser ses importances, on y gagne sur tous les plans :

  • Notre récupérons et concentrons notre énergie au service de la création de nos réalités
  • Nos tensions corporelles disparaissent
  • Notre état émotionnel se stabilise
  • Notre pensée se recentre
  • Notre intention et notre motivation se manifestent

 

Conclusion : Parce que l’importance est l’expression d’une résistance, lorsque nous sommes sans importance, nous sommes zen, notre niveau vibratoire augmente, nous voilà aimant et attractif, dans tous les sens du terme !

Quant au contraire, on se fait du mouron, quand on se sent frustré, offensé, agressif, angoissé, mal à l’aise, déprimé, autrement dit de pas zen à pas zen du tout, du point de vue de Transurfing, c’est qu’il y a de l’importance. Une évaluation distortionnée de la perception de la réalité. Ce sont alors nos filtres, nos schémas mentaux, nos peurs, nos habitudes… qui nous dirigent. Ce chemin est pénible, peu efficace, tristement répétitif, nous subissons la vie. Par contre, dès que nous basculons dans la posture de l’Observateur, nous prenons de la hauteur sur notre conditionnement. Nous percevons le schéma, nous l’observons et par là-même prenons le pouvoir sur lui, nous autorisant à créer une autre réalité, impulsée par la fameuse réponse créative préfrontale, nettement plus adaptée à la situation.

Dans son article, Olivier Roland nous donne l’excellent conseil d’ « Arrêtez radicalement de vouloir plaire à tout le monde ! ».

Je veux faire ici un clin d’œil à Caroline, une de mes stagiaires qui se reconnaîtra. J’ai retenu d’elle cette phrase magique qui lui a permis de basculer totalement dans son Observateur, lâchant ses importances, dans une situation de stage où elle se sentait rejetée : « Même Jésus n’a pas fait l’unanimité… ! » a-t-elle fini par me dire en se marrant.

Vouloir plaire à tout le monde est en effet purement déraisonnable – au sens propre du terme – et est la manifestation d’importances inhérentes à notre passé, à nos blessures…

« Autorise-toi à être toi-même et autorise les autres à être qui ils sont ». Vadim Zeland

Comme Olivier Roland, qui dit ne fonctionnez pas à la chaîne, ne copiez pas des normes déjà bien définies, Transurfing nous apprend à exercer notre libre arbitre par l’Observateur, et à nous dédouaner des balanciers qui nous imposent leurs règles et cherchent à nous pomper notre force vitale en provoquant nos émotions. S’autoriser à être qui on est vraiment et les autres qui ils sont est un enjeu majeur : Le ressenti d’être ZEN accompagne forcément cet état de non résistance à ce qui est.

Quant à la troisième clé proposée par Olivier Roland « Créez une liste concise de valeurs qui vous permette de vous concentrer sur l’essentiel », elle parle bien évidemment, du point de vue de Transurfing, de placer l’intention, d’être intentionnel. Si vous ne fixez pas d’objectif, de but bien défini et que vous n’êtes pas déterminés et prêts à les recevoir, vous allez flotter, subir la réalité, passer à côté de la réalisation de votre plus grand vous-même et de vos plus belles réalités. L’intention est une décision irrévocable. Une tension intérieure vers quelque chose, qui se traduit en actions.

Si par contre, vous vous exercez à passer les commandes à votre Observateur, vous expérimenterez la création en conscience des réalités auxquelles aspire votre âme. Dans ce mode de vie-la, chercher à être zen est une question qui ne se pose même plus.

En résumé, si vous voulez être zen au quotidien :

  • Arrangez-vous pour faire baisser vos importances.
  • Autorisez-vous à être qui vous êtes vraiment et laissez les autres êtres qui ils sont.
  • Occupez-vous de vos affaires, soyez intentionnel et actifs, en ce compris l’ouverture et la certitude de recevoir. Les petits coups de pousse de l’Univers, ça existe, quand on est aligné et intentionnel : en Transurfing ça s’appelle l’Intention Externe. Et hop, c’est l’Univers qui vient vers vous et déroule sous vos pieds un tapis rouge, vous facilitant l’accès à vos buts.

Ça se travaille, patience !

Merci de m’avoir lue, prenez grand soin de votre bien-être et de vos rêves !

Votre zen,

Tati Clara

 

– Université d’été Transurfing 2018 : Le corps ne sera pas en reste !

Depuis 6 ans, j’ai le plaisir d’organiser et de co-animer ce stage résidentiel de réalisation individuelle quantique, par approche pluridisciplinaire. Qu’est-ce que cela veut dire ? Non, l’Université d’été Transurfing n’est pas un séjour où on fait « un peu de tout », pour le plaisir. C’est un stage où, avec plaisir, on approche « la matière » avec plusieurs coachs formateurs, par différents angles et à plusieurs niveaux de l’être, où on croise les compréhensions et les pratiques dans un processus progressif, afin d’en favoriser une intégration en profondeur.

>> Université d’été Transurfing 2018 : les détails

Je m’amuse souvent à ajouter la mention « Nous déclinons toute responsabilité en cas de transformation majeure dans votre vie suite à votre engagement dans ce stage ». Ce dispositif pédagogique unique, long et intense (10 nuits, 9 jours de formation) est une véritable initiation, qui peut avoir dans votre vie un impact déterminant. Certains me disent… c’est long ! Oui, il faut bien ça pour fomenter des révolutions. Dans l’onglet témoignages, vous pouvez en prendre la mesure.

Loin de votre vie quotidienne, immergé-e dans un très beau lieu au sein d’un groupe dynamique et bienveillant, pour une période entièrement dédiée à votre développement, l’Université d’été Transurfing est ce qu’il vous faut pour transformer radicalement votre point de vue et votre rapport à la vie, à vous-même et aux autres. Qui dit changer de regard, dit, en termes de Transurfing, changer de réalité. Vadim Zeland, l’auteur de Transurfing, nous dit bien de ne pas le croire quand il dit qu’on peut diriger la réalité, mais d’expérimenter et de voir si ça marche pour vous. Ce stage intensif – véritable laboratoire quantique – est un espace de prédilection pour cette expérimentation.

L’intensité de ce travail d’apprenti co-créateur qui inclut entre autres de revisiter ses croyances, de faire la paix avec son passé, de placer correctement son intention et d’ouvrir son cœur en grand pour recevoir les merveilles que l’on peut co-créer main dans la main avec « son monde », bref d’apprendre comment se comporter dans la vie en fonction des lois quantiques de l’Univers nécessite aussi de s’investir dans et par le corps, afin que circule l’énergie et que puissent se dissoudre des mémoires émotionnelles et des schémas mentaux limitants qui se « décrochent ». Mais aussi, pour que se développent les perceptions corporelles, dont se sert l’Observateur pour nous guider. Avec Transurfing « un esprit sain dans un corps sain » prend toute sa dimension, Vadim Zeland insiste beaucoup sur cet aspect.

Cet été, c’est à Genny Gesbert que j’ai confié un atelier matinal quotidien de Qi Gong consacré à la mise en circulation des énergies vitales, au développement des perceptions et ressentis corporels (activation du GPS de l’Observateur) et autres expériences guérisseuses dont elle nous fera la surprise.

>> En savoir plus sur Genny Gesbert

>> Vidéo de présentation de Genny

Qi Gong, Reiki, hypnose éricksonnienne, Arts Martiaux,… son parcours est impressionnant et nombreux sont ses outils. Genny est en formation permanente.

Je viens d’apprendre qu’elle participe à une rencontre de professionnels en TAC (Techniques d’Activation de Conscience), où des médecins chercheurs enseigneront les toutes dernières découvertes en Neurosciences. Que de richesses dont elle nous fera bénéficier ! Elle sera « à résidence » et participera aux sessions du groupe tout le long du séjour.

Voici l’échange que j’ai eu avec elle :

Q : Quels liens Genny faites-vous entre ce que vous proposez et Transurfing ?

Le corps ne peut être séparé de l’esprit.

Le corps engramme des mémoires depuis le moment de la conception, jusqu’à l’instant où vous vous trouvez là maintenant, dans ce processus, ce cadeau que vous êtes venu chercher en vous inscrivant au Transurfing. 

Des mémoires à notre insu peuvent ressurgir, des « lapsus corporels » peuvent remonter en surface et devenir douloureux, je parle de ces nœuds et réactions émotionnelles faisant de vous un appât pour les balanciers, qui peuvent surgir et envahir l’être, le privant de son lire arbitre.

Vadim Zeland nous dit : Lorsque le stress est venu jusque dans le corps, c’est aussi par le corps qu’il faut le dissoudre.

Q : En quoi une pratique quotidienne qui met en mouvement le corps, l’esprit et l’énergie est-elle utile dans ce type de stage ?

Alors, mettre le corps en mouvement de manière agréable dans une autre culture, telle une métaphore, peut servir à faire passer en douceur ces moments particuliers de mise à jour nécessaire à la prise de conscience :

Mettre de la conscience, de l’observation, du sens dans l’intérêt de prendre soin de soi et d’être à l’écoute de ses ressentis. Il s’agit de mettre en éveil ce corps qui nous est prêté et qui est une merveille.

Les japonais disent « le corps est le temple de l’âme » (Jigoro Kano maître créateur du judo) : Prenons-en soin le temps de notre passage, apprenons à l’écouter. Le mouvement c’est la vie, et ce mouvement de la vie en nous, c’est aussi l’émotion qui nous traverse.

Q : Comment s’est passé votre propre rencontre avec Transurfing ?

Un jour, un de mes élèves en Reiki me dit : « Tu parles comme Vadim  Zeland ». Et moi de lui répondre : « Qui c’est celui-là? « 

Un livre, prêté par ce même élève… et lorsque je lis Transurfing, ce livre parle à toutes mes cellules. Je le vis comme un eurêka, un « mais oui mais c’est sûr!!!! »

C’est tout comme d’autres éléments de progression qui se sont présentés à moi « par hasard » et ont été des moteurs dynamiques pour aller plus loin dans la compréhension de ma mission de vie qui est la transmission par et à travers le corps…

Quant à la magie de Transurfing, je voulais faire ce stage pour me rendre compte en direct des protocoles et processus de ce Monsieur Vadim Zeland et du travail de l’équipe de coachs du Centre Transurfing Francophone, et vous m’appelez pour me dire que vous êtes intéressée par le Qi Gong et mon profil. Le contact passe bien et… Cerise sur le gâteau ! Je me retrouverai à la fois des deux côtés de la barrière (participante et formatrice pour les ateliers du matin)

C’est, une fois de plus, le fil conducteur de toute ma vie : Je me retrouve souvent des deux côtés de la barrière… C’est riche ! Je suis métis et je fais souvent les ponts, les liens et je rencontre la différence, la richesse de toutes les histoires personnelles. Mais plus que tout, c’est l’Humanité partagée derrière toutes ces rencontres qui m’inspire. Chaque étudiant de mes cours depuis 28 ans est un maître pour moi, et j’ai hâte de rencontrer les aventuriers de cette université d’été Transurfing 2018.

Nous aussi, Genny, nous nous réjouissons de votre présence parmi nous et de tout ce que vous aurez à nous partager de très précieux, et sommes impatients d’y être !

>> ICI Université d’été Transurfing 2018 : les détails

A ce jour il nous reste encore la possibilité d’accueillir quelques personnes dans ce groupe, contactez-moi sans attendre si vous sentez l’appel et osez y répondre, et pour toute question que vous vous poseriez quant à votre participation à ce stage, j’y répondrai avec plaisir.

Si le processus est en partie volontairement « surprise » dans le cadre de ce séjour expérientiel, d’ici quelques jours je vous en dévoilerai encore un peu plus, dans un article reprenant tous les ateliers proposés et intervenants de cette édition 2018. Inscrivez-vous sur la page d’accueil pour le recevoir en priorité dans votre boite mail (en ayant pris soin d’ajouter taticlaramail@gmail.com dans vos contacts)

Été 2018, un vent de nouveau, vous le sentez !?

Merci de m’avoir lue, à très vite, prenez grand soin de vous.

Votre bien estivale,

Tati Clara