Un 7ème coach : Christophe-Pierre Fleurat est l’intervenant surprise de l’Université d’été Transurfing

Avec le regard que Christophe-Pierre Fleurat pose sur la vie et les êtres humains, l’authenticité et une joyeuse bienveillance n’ont pas souvent trouvé plus pleine expression, je suis très heureuse de vous présenter notre invité surprise qui interviendra deux soirs dans le cadre de l’Université d’été Transurfing, qui prend la forme cette année encore d’un trajet d’intégration Transurfing par approche pluridisciplinaire, au chalet le Jura à Giron en France, du 10 au 19 août.

– A 5 jours du début du stage il reste encore 2 places, peut-être pour vous ? Chiche !? – 

>> Ici l’invitation au stage et toutes les informations

En plus du trajet d’intégration Transurfing de base, quelque peu revisité, ce ne sont pas moins de 7 formateurs et coachs qui vous initieront à différentes pratiques, outils et modèles. Des liens qui éclairent et facilitent l’appropriation et l’intégration de Transurfing, d’une vision et d’un vécu actualisés des choses que vous établirez vous-même pour vous-même. Afin de faciliter l’ancrage de pensées et de comportements, d’états et de vibrations propices à la création de nouvelles réalités choisies et à l’expression et la manifestation unique de qui vous êtes, le programme complet de ce stage résidentiel est fait pour que chaque niveau de l’être et de la conscience puisse être contacté et nourri, exercé…

Mais revenons à Christophe-Pierre que j’ai eu la chance d’interviewer pour la présentation de son intervention pendant le stage.

photo Christophe-PierreIl ne voulait pas que je le présente en nommant toutes ses casquettes, je le ferai donc en vous partageant plus de « l’effet Christophe-Pierre ». Il est de ces personnes que la simple présence marque. Par son charisme, mais plus encore par le bouleversement intérieur et le juste questionnement qu’il provoque en vous. Sa haute intuition et sa belle disponibilité à l’autre ainsi que son sens du partage font de lui un miroir magique, parfois confrontant. C’est un planteur de graines de conscience et d’amour mais aussi d’autonomie, de responsabilité et surtout de joie. Je le considère moi comme Maître en joie d’être 🙂

Q : A la question « comment voudrais-tu que je te présente ? » voici ce qu’il me répond :

La vie est une aspiration à la perfection, à l’accomplissement de soi. C’est dans chacune de mes actions que je m’expérimente à dépasser mes faiblesses et mes imperfections.

Je ne souhaite pas être présenté par titres, diplômes ou compétences car je souhaite partager avec le groupe juste l’être que je suis. Ainsi je reste humble et vierge pour que la rencontre se fasse. Je serai bien sur très heureux de répondre aux questions qui me seront posées. Tenir les rênes de mon esprit comme celles d’un cheval rétif pour aimer, au point de comprendre et de sentir que l’autre est étonnamment et singulièrement différent.

Q : Comme chacun d’entre nous, tu en as fais du chemin depuis ta formation de coach formateur Transurfing, où en es-tu aujourd’hui, qu’est-ce qui a bougé dans ta vie depuis !?

Depuis la formation j’ai traversé un cancer, deux embolies et un infarctus. J’ai réorienté mon approche d’accompagnement de la personne sur l’être plutôt que sur le faire. Prétendre « Je pense donc je suis » au troisième millénaire est une erreur.  L’éveil de l’être passe par la conscience de ce qu’il est afin de s’appliquer dans la clarification de son verbe et de son action. Comme je sais qui je suis alors je choisis de penser comme je pense. Comme je sais qui je suis alors je choisi d’agir comme j’agis. 

La physique quantique nous démontre profondément que nous sommes reliés les uns aux autres. Aimer son prochain c’est s’aimer, nuire à son prochain, c’est se nuire à soi-même. Cela n’est plus un concept, c’est une réalité. 

Q : Un des tous grands principes de Transurfing est « autorise-toi à être qui tu es et autorise les autres à être qui ils sont. » En quoi l’approche centrée sur la personne que tu pratiques permet-elle l’émergence de l’être véritable en nous (l’expression unique de l’âme) ?

L’approche centrée sur la personne, nous a été proposée par l’homme Carl Rogers qui lui-même s’est rapproché, entre autres, d’un physicien du nom de Pauli. Il a ainsi pu clarifier certaines de ses expériences et intuitions en intégrant des notions de physique comme la tendance actualisante et la tendance formative. L’homme ne peut s’autoriser à être lui-même quand empruntant le chemin vers soi. Ainsi il découvre ce qui est vibrant en lui. Le cadeau merveilleux que lui fait la vie, c’est de pouvoir le réaliser en toute liberté. 

L’approche centrée sur la personne nous propose la convergence d’attitudes qui permettent un accueil de l’autre. Celles-ci sont la congruence, l’empathie et le regard positif inconditionnel.

Pourrait-on partir de ce postulat?  Ou bien, croire que l’on peut autoriser l’autre est-il le premier pas vers l’échec de l’acceptation de l’autre?

La non-conscience de nos aspirations les plus profondes et les résistances que nous mettons en place sont nos tous premiers balanciers. L’émergence de notre être est permanente, seule son intensité peut varier. Pasteur écrivait La maladie n’est rien, le terrain est tout ce qui permet la maladie. Ainsi, l’application à se donner à vivre nos aspirations les plus profondes dans un environnement adéquat, est la meilleur façon de garantir l’émergence de notre être.

Q : Quelle est selon toi le point d’attention pour être dans l’Observateur et depuis cet état d’être et d’attention pour créer les réalités souhaitées ?

La plante est douée d’une conscience. Le minéral est doué d’une conscience. L’homme est doué d’une conscience. L’observateur est l’homme qui a conscience d’avoir conscience. Ce qui distingue l’homme n’est autre que sa conscience réflexive. Être Observateur c’est être conscient d’avoir conscience de la nature même de l’aspect réduit de nos organes de perceptions au regard de la réalité du monde vivant. Être Observateur, c’est ressentir ce mouvement de vie en nous et le favoriser pour qu’il se matérialise dans cette réalité. Être Observateur c’est quitter le volontaire pour aller à la rencontre de son moi profond.

Q : Tu es notre invité surprise et je te remercie Christophe-Pierre d’avoir accepté mon invitation ! Que nous prépares-tu comme atelier ?

Le premier dédié à un temps de rencontre question réponse sur le thème des liens entre la physique quantique et la compréhension de soi. En quoi la physique quantique révolutionne t)elle la conscience de l’être humain du troisième millénaire?

Le second une mise en place plus expérientielle d’un groupe de rencontre selon l’approche de Rogers, suivie  d’un temps de partage sur l’expérience vécue.

Q : Il reste encore des places dans ce groupe. Comme Benoît me l’a demandé dans mon précédent article, qu’as-tu envie de dire à ceux qui hésitent encore ou qui découvrent ce stage alors qu’il démarre dans 5 jours ?

Il est vain de chercher au loin son bonheur quand on oublie de le cultiver soi-même écrivait Jean-Jacques Rousseau et pourtant combien il est courageux d’emprunter le chemin vers soi.

Lâcher l’importance du nombre car un seul être s’éveille et c’est l’humanité entière qui s’éveille. Gratitude pour chaque participant car ils contribuent humblement au grand tout.

Les dés sont jetés, que sera sera ! Merci Christophe-Pierre pour tes mots sages, la suite dans le Jura tout bientôt !

>> ICI toutes les informations sur le stage de développement et d’intégration pluridisciplinaire proposée à l’Université d’été Transurfing, dans le Jura français, du 10 au 19 août 2015

smiley

 

Transurfing, life is full of surprises…  !

votre dévouée,

Tati Clara – Toujours à votre disposition par mail pour vos questions,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.