Facile à prendre et géante pour votre santé : La vitamine C liposomale​

La vitamine C liposomale : Faudra pas dire qu'on vous l'avait pas dit !

Comment allez-vous bien ? Comment avez-vous démarré cette grande année 2020? De mon côté je suis en grande forme et ressourcée par quelques jours de break et un début d’année bien inspirant. Voilà pourquoi j’ai eu envie aujourd’hui de vous parler enfin d’un sujet qui me tardait de vous partager, et qui semble à priori différent de Transurfing. Un sujet santé. Une des mes bottes secrètes. Quoique… à y bien regarder, s’il s’agit de santé, de vitalité, il s’agit aussi de Transurfing, n’est-ce pas ? Il est évident que mieux on se sent physiquement, mieux on est à même de « transurfer » sa vie, en impulsant par son comportement, des actions justes et un état vibratoire élevé, la manifestation de réalités correspondantes.

Vadim Zeland nous dit bien que « lorsque le stress est arrivé jusque dans le corps, c’est aussi par le corps qu’il faut l’éliminer ». Or, à part bouger, vivre dans un environnement adéquat et bien se nourrir, il se fait qu’il n’y a rien ou pas grand chose à faire. Car nos cellules et l’ensemble des systèmes régissant notre corps physique, en ce compris la dissolution du stress qui est particulièrement délétère, sont prévus pour réguler l’ensemble, jour après jour. C’est un programme de base, parfaitement et automatiquement administré. De la haute technologie faites pour durer… J’ai découvert récemment qu’il suffisait de soutenir ces processus de guérison internes… 

Si vous subissez du stress, bien évidemment il est de votre responsabilité de conscientiser ce qui, dans votre vie, en est la source. C’est à vous d’identifier ce qui se passe, afin de pouvoir modifier votre trajectoire. C’est votre Observateur, bien assis tout en haut de la tour de contrôle qui s’en charge, questionnant et réajustant vos choix dans le temps. Par ailleurs, et l’un ne remplace pas l’autre, vous pouvez également aller voir au coeur de vos cellules si elles n’auraient pas besoin de soutien pour faire chimiquement le travail de désoxydation à leur niveau, de nettoyage, de transmutation quotidienne de ce qui, jusque dans le corps, est venu prendre « en charge » votre stress.

Le saviez-vous ? Il se fait que l’Homme ne produit pas lui-même la vitamine C, l’agent incontournable des processus de désoxydation. On dit « il ne synthétise pas la vitamine C. » J’apprends que c’est une dégénérescence. Que d’autres espèces – la plupart en réalité – n’ont pas cette tare et que leur organisme en produit tant qu’il leur en faut. Pas de bol…

Mais nous, au contraire, nous avons n’est-ce pas du pouvoir sur notre réalité ? Qu’à cela ne tienne, j’invente la Science, et j’en appelle à elle pour m’aider et me soutenir dans ma conquête chaque jour renouvelée de :

Plus de liberté dans ma tête – je bosse mes conditionnements,

Plus de liberté dans mon coeur – je bosse mes égratignures

Plus de liberté dans mon corps – pendant que je bosse aussi la souplesse, je me booste par des apports aussi ciblés qu’indispensables à ma vitalité et à ma longévité.

Plus de liberté dans ma tête, dans mon coeur et dans mon corps, mon âme se sent tellement à l’aise. C’est le flow.

J’ai découvert la vitamine C liposomale grâce aux travaux et découvertes de Linus Pauling, paix à l’âme de ce chercheur éclairé, aujourd’hui décédé. Ce grand monsieur dont vous ne connaissiez peut-être pas le nom, a obtenu deux prix Nobel ! Lui et Marie Curie sont les uniques personnes à avoir obtenu un prix Nobel dans deux catégories différentes. Respect.

 

Né en 1901 dans l’Oregon, chimiste et physicien de son état, Linus Pauling est un des premiers à s’intéresser aux aspects quantiques de la chimie. C’est en 1954 qu’il reçoit son premier prix Nobel, pour ses travaux décrivant la nature des liaisons chimiques.

18 ans plus tard, c’est pour sa campagne contre les essais nucléaires qu’il reçut le prix Nobel de la paix.

Pour la faire courte, Paulus a donc émis l’hypothèse que nous étions tous en carence de vitamine C, ce micronutriment absolument vital dans la mesure où il assure notamment une antioxydation optimale des cellules. Effet anti-vieillissement garanti pour ceux que, présenté sous cet angle, la vitamine C liposomale devrait particulièrement intéresser. Il a donc pratiqué toute sorte d’expériences scientifiques, pour en conclure que puisqu’il nous était hautement profitable d’avoir un bien meilleur taux de vitamine c dans le corps, et que celle-ci présentait l’inconvénient d’être très mal assimilable dans sa formule classique, il suffisait simplement de trouver les moyens  d’augmenter son assimilabilité pour permettre ainsi au corps de mieux l’absorber.

Comment ? Il a trouvé qu’en l’enrobant d’une petite pellicule de gras, la vitamine C passe directement dans le sang par l’intestin (les gras passent la barrière intestinale, le reste non). Alors qu’avec la prise de vitamine C classique on n’en garde quasi rien et de toute façon bien trop peu selon lui.

Avant de poursuivre, arrêtons nous un instant pour que ce soit clair. Votre orange ou votre citron quotidien, quand bien même vous prendriez les deux, n’est rien à côté de vos besoins et des dosages recommandés par Paulus. Des oranges, il faudrait que vous en mangiez plusieurs dizaines de kilos par jour pour emmagasiner suffisant de vitamine c naturellement… Impossible ! Tandis que l’orange et/ou le citron quotidien nous permettent tout juste de ne pas attraper le scorbut, il s’agit dans les travaux de Paulus, de taux de vitamine C dans le sang nettement plus élevés.

Ingénieux Paulus le coup de la capsule, le tour est joué. Voilà la vitamine C enrobée d’une pellicule de gras : c’est la vitamine C liposomale. Dans cette formule une dose de vitamine C vaudrait x 8. Le corps profite directement de toute la dose. Mais ce scientifique éclairé a poussé ses expériences plus loin. Voilà alors qu’encouragé par les résultats qu’il rencontrait – un organisme jouissant d’une teneur en vitamine C optimale est un organisme en parfait santé, l’immunité turbine à fond et le vieillissement est ralenti voire s’inverse – il tenta de plus fortes doses, en allant jusqu’à injecter le précieux micro-nutriment directement dans le sang de malades. Certaines personnes atteintes de « longues maladies » (on disait ça avant…) ou mises en danger par un virus mortel, pour lesquels la médecine avait déclaré forfait, se virent guérir en très peu de temps, suite à ces injections supra vitaminées. Que ne nous a-t-on par informés de cela ? Comme toujours, autant de simplicité dans l’efficacité d’un traitement gêne le grand organisme économique… Car il ne s’agit pas en vérité d’un traitement. La vitamine C n’est qu’un nutriment. A ce titre, il n’y a pas moyen de la breveter, elle appartient à tout le monde. Donc pas d’argent pour en explorer les bénéfices à un large niveau. Les brevets actuellement ne portent que sur les supports et différentes formules et dosages de ces compléments

(plusieurs sortes de gras, de supports cachets/liquides proposés par différents laboratoires….)

A ce stade vous vous demandez peut-être si vous êtes, vous aussi, concerné-e ? Nous le sommes tous, selon Paulus.

Le stress intense auquel nous sommes largement soumis, une petite chirurgie ou une anesthésie dentaire, les substances toxiques que nous consommons et avons consommées, le tabac, les prises de médicaments comme l’aspirine, les antibiotiques, les antalgiques, les tranquillisants, mais aussi un effort sportif intense, un effort intellectuel soutenu, un choc émotionnel, une pollution environnante importante,… sont de grands consommateurs de vitamine C dans notre organisme.

Les cancéreux, les schizophrènes et les fumeurs par exemple, n’en rejettent pratiquement pas dans les urines tant leur état de carence est important. Et ce, quelle que soit la quantité qui leur est fournie.

Beaucoup plus simplement, il se fait qu’une majorité de personnes sont carencées sans le savoir, en raison du déséquilibre de leurs habitudes alimentaires qui – même saines – ne suffisent pas du tout à leurs besoins en vitamine C.

Il en résulte ce qu’on appelle l’hypoascorbémie, plus ou moins sévère, qui se manifeste sous les formes très diverses ou dans les cas suivants :

  • allergies
  • affections cardio-vasculaires
  • anémies
  • arthrose
  • cholestérolémie
  • coagulation sanguine mauvaise
  • constipation
  • coryza chronique
  • douleurs récurrentes diverses
  • fatigue chronique
  • fragilité capillaire – purpura
  • goutte
  • grossesse
  • infections
  • insomnie
  • intoxications – (antipoison)
  • œdèmes
  • retard scolaire – Q.I. insuffisant
  • séquelles d’accidents vasculaires cérébraux
  • stérilité masculine et féminine
  • stress
  • tabagisme
  • toxicomanies
  • varices et affections veineusesPas de production endogène de vitamine C chez l’homme contrairement à la quasi totalité des autres mammifères

Vous vous demandez peut-être à quoi pourrait bien ressembler votre vie avec si votre organisme bénéficiait de plus de vitamine C ? C’est vrai, je ne vous ai pas encore fait l’article de mon point de vue de consommatrice. Et si j’ai eu envie de vous partager ce grââl, découvert il y a 4 mois, c’est précisément parce qu’une prise quotidienne de vitamine C liposomale depuis, a personnellement profondément changé mon existence. Moins de trois semaines après le début de ma cure (soyez-en certains, ce sera pour moi à vie) …. J’ai donc observé les choses suivantes :

  • Mon sommeil est celui d’un bébé, en beaucoup mieux. Je m’endors facilement. Je fais des rêves « éclairés » et ma nuit est un grand ressourcement. La vitamine C, contrairement à la croyance populaire, n’empêcherait de dormir qu’en cas de manque de magnésium. La prendre le soir avant d’aller dormir favorise un mode « alpha » et rend l’aventure de la nuit plus…. consciente, passionnante, ressourcante, guidante, …Dans mon expérience c’est bien le cas. Ma préférence : en prendre 2, à jeun avant le repas de midi et avant celui du soir.
  • Ma vie émotionnelle est plus stable, je flirt quasi en permanence avec la voie du milieu. La plupart du temps, je suis assez concentrée, légère et présente.
  • Ma concentration est renforcée, mon intention interne plus puissante, mieux guidée. Mon Observateur est très présent.

Mais venons-en au corps ! Quels sont les effets d’une plus juste dose de vitamine C directement dans mon corps ?

  • Mes cheveux sont top, ma peau en général est devenue (encore) plus douce et celle de mon visage plus lumineuse, détendue, lissée, plus ronde. La vitamine C liposomale est mieux qu’un produit de beauté.
  • Et là….. tataratata, lapin qui sort du chapeau…. Alors que je souffrais depuis 5 ans d’une hanche douloureuse, je veux dire jour et nuit douloureuse, et de toutes sorte d’autres douleurs et craquements dans ma carcasse, TOUT A TOTALEMENT DISPARU ! Au delà du bonheur incommensurable de ne plus vivre la douleur/fatigue dans mon corps au quotidien, ce qui en soi est une libération gigantesque, j’ai moralement grimpé de plusieurs points sur l’échelle. Mon enthousiasme est au zénith devant une vie créative, dans l’aventure de laquelle mon corps puissant peut me suivre, voire me précéder. Dans la plénitude d’une maturité qui se déploie, j’ai à nouveau un corps qui répond super bien. De là, je me suis mise aux pilates, je reprends bientôt la danse et voilà que vraiment, oui vraiment, je suis moi, plus que jamais. J’ai de l’appétit.. Et mon monde me le rend bien.

Pour toutes ces bonnes raisons, j’ai eu envie de partager plus largement mon expérience avec la vitamine C liposomale, souhaitant participer au déploiement heureux d’une vie pour chacun pleine, longue et  la vie en excellente santé. Souhaitant particulièrement à ceux qui sont dans les douleurs de carcasse et d’inflammation dans le corps (je pense à ma digne mère qui me lira je crois et à qui j’adresse un clin d’oeil), afin qu’ils soient délivrés je le crois de leur douleur. C’est une des indications les plus documentées de la vitamine C !

Merci à l’Humanité, en ce comprise la science, pour toujours chercher, questionner, pour comprendre et améliorer la vie. Merci à notre ère de la communication, pour nous donner les moyens de co-construire cela ensemble.

L’heure n’était pas à un article scientifique, apparemment. Merci de m’avoir lue ou écoutée. Vous trouverez ci-dessous une vidéo et les principales sources m’ayant servi à vous parler de la vitamine C liposomale. J’ai volontairement omis de mentionner des dosages, des indications plus précises, à vous de faire votre opinion. J’espère vous avoir donné envie de vous offrir désormais la vitamine C à plus juste dose et à vie peut-être.

Soit, comme moi, sans attendre, pour les aventuriers parmi vous qui n’auraient pas besoin de plus de renseignements sentant que c’est simplement juste et à expérimenter (pas de possibilité de surdosage : le corps humain élimine facilement la vitamine C qui serait en excès.

>> la vitamine C liposomale que je consomme actuellement :

 

Il est aussi possible de la fabriquer soi-même à moindre coût, renseignez-vous. Perso, j’ai voulu tester sans attendre.

Et si vous êtes plutôt de ceux qui se renseignent plus avant, formidable, j’espère vous avoir donné l’envie de vous informer à votre tour. Voici plus bas une excellente entrée en matière avec l’interview YOUTUBE de Michel Dumestre, traducteur du livre 

Précaution d’usage

N’étant pas médecin (pas dans cette vie-ci !), je vous rappelle à votre responsabilité de vous en remettre à votre propre libre arbitre et n’hésitez pas à vous renseigner et à consulter votre médecin à ce sujet. Il est utile de se renseigner sur des contre-indications éventuelles. Les personnes ayant un fort taux de fer dans le sang par exemple, devraient s’abstenir d’en prendre.

Puisque nous sommes chacun responsable de notre réalité, que chacun fasse son expérience avec la vitamine C liposomale. La mienne est plus que convaincante et c’est ce qui m’a motivée à vous partager mon expérience. Je le ressens dans mon corps, vivant, doué pour l’homéostasie, mais aussi dans mon coeur dont l’appétit de vivre et d’aimer s’est encore décuplé. Merci de m’avoir lue, j’ai eu plaisir à passer un moment en votre compagnie et de vous partager mon nouveau secret santé.

Je vous laisse, ma vie et mon corps m’attendent. Pour explorer leurs vastes possibilités.

Votre bien dévouée

& Vitaminée

Tati Clara

"La Panacée Originelle - La vitamine C" - Interview de Michel Dumestre, traducteur-Editeur du livre de Thomas E. Lévy

La vitamine C liposomale, en savoir plus :

… puisqu’il ne peut plus la synthétiser directement dans son organisme et qu’il est donc totalement dépendant des apports alimentaires. Notre ancêtre avait en effet un régime largement fructivore qui lui apportait par l’alimentation des quantités considérables de vitamine C, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Les autres mammifères peuvent, dans leur quasi totalité, synthétiser leur propre vitamine C et possèdent des systèmes de rétroaction internes qui augmentent de façon importante sa production en cas de stress biologique. Toutefois, même chez l’animal, l’organisme n’est pas en mesure de fabriquer de la vitamine C en proportion des besoins de l’organisme en antioxydant (en particulier dans les zones touchées par l’infection) lors d’un stress biologique important, ceux-ci étant en fait trop énormes, comme le montre les niveaux de consommation journaliers cités par Cathcart chez l’homme pour une utilisation thérapeuthique (6). En fait aucun organisme vivant n’est en mesure de métaboliser de telles quantités de vitamine C! Néanmoins l’organisme animal est globalement moins sujet à la maladie du fait de sa capacité à fabriquer sa propre vitamine C d’autant que celle-ci est directement disponible dans le sang dans un processus de libération continu ce qui rend la vitamine C beaucoup plus efficace qu’un apport alimentaire.

Néanmoins l’espèce humaine est paradoxalement l’une des espèces animales les mieux dotées en ce qui concerne la longévité du fait de l’enfance prolongée de l’être humain qui parvient exceptionnellement tardivement à l’âge adulte, ce qui a favorisée également l’augmentation générale de sa longévité. L’homme a donc développé d’autres mécanismes pour compenser cette faiblesse des apports en vitamine C. Cette carence en vitamine C suite à une mutation génétique défavorable n’en demeure pas moins un facteur limitatif  important pour une augmentation de la longévité humaine et contribue de façon importante au fait que l’être humain est de loin une des espèces les plus exposées à toutes sortes de maladies. La vitamine C est un exemple spectaculaire parmi d’autres des possibilités d’intervention dans le domaine des apports en antioxydants qui nous entraîne bien loin des 60mg d’apports journaliers recommandés par la nomenklatura française de la nutrition !

http://gestionsante.free.fr/vitamine_c.htm

 

2 réflexions sur « Facile à prendre et géante pour votre santé : La vitamine C liposomale​ »

    1. Claire van Gheluwe Auteur de l’article

      Bonjour Kovley, merci pour votre remarque, voilà c’est fai. En effet, le produit n’étant plus disponible, peut-être victime de leur succès et le lien avait sauté. Je l’ai remplacé par la vitamine C liposomale que j’ai choisie et que j’utilise actuellement. J’en suis satisfaite. Un bel été à vous et à votre santé !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.