Archives par étiquette : été

– Université d’été Transurfing 2017 : Tout commence par un lieu exceptionnel

Tout commence par un lieu, et par de nouvelles dates :

du dimanche 13 (soir) au mercredi 23 août (matin) 2017 à   Luc-Sur-Aude en Occitanie

>> ICI Université d’été 2017 invitation et informations générales

>> ICI Intervenants & Programme

Voilà cette étape accomplie avec une jolie histoire de Transurfing que j’ai le plaisir de vous partager :

Il y a trois semaines, alors que je cherchais le lieu qui accueillerait cette 5ème édition  du stage résidentiel intensif d’intégration et de pratique Transurfing que nous vous proposons chaque été, j’ai envoyé quelques balles à l’Univers, présélectionnant rapidement et sollicitant une quinzaine de lieux correspondant à nos principaux critères, sans trop d’importance : j’étais en retard sur mon timing c’est vrai, mais dans mon esprit de transurfeuse, cela ne pouvait que se manifester très facilement quand même.

Le retour, rapide, fût inquiétant : les « non », « aucune disponibilité », « 6 jours oui, mais pas 10, peut-être pouvez-vous adapter votre programme ? » et autres réponses « négatives » s’accumulaient dans ma boite mail. Déjà que je n’étais pas en avance…

Après une deuxième salve, résultat identique, rien, j’étais toujours à la case départ.

Là évidemment, j’observe que mon importance est nettement montée dans le rouge, ce qui ne simplifie jamais les affaires, comme nous le savons. Vous lisez ça tranquille, à froid, sachant que l’affaire est résolue, moi à ce stade je suis en plein marasme.

Mon mental s’agite et piaffe : que ne t’y es-tu pas prise plus tôt !? Faire baisser immédiatement l’importance par un « plan B », comme par exemple… chercher ailleurs qu’en France ? L’Italie ? Pourquoi l’Italie, pourquoi pas l’Espagne, chercher encore oui, mais où ? La toile c’est si grand… rester dans le flow, chercher le courant de facilité.

Où ? n’était pas la bonne question. Ce n’est pas fluide, mon observateur sait que c’est de mon côté du miroir que quelque chose doit ouvrir d’abord. Après tout, il existe une ligne de vie dans l’espace des variantes où l’Université d’été 2017 se déroule à la perfection dans un lieu merveilleux, tout comme existe déjà dans le non manifesté la plus belle version de chacun de tous nos projets, comment nous attirer à elle ? Ouvrir les dates, par exemple !? Mais oui, pourquoi m’accrocher aux dates ? Toujours dans l’intention que la toute bonne option apparaitrait bientôt, je repris mes notes et retrouvai les deux lieux qui m’avaient proposé d’autres périodes cet été. Après vérification et nouvel échange de mails, il n’en restait plus qu’un que je m’empressai alors de découvrir plus avant, comme un cadeau pêché au hasard qu’on ouvre en espérant avoir eu la main heureuse. La transurfeuse (oserais-je ajouter ‘paresseuse’) que je suis n’en doutait pas, mais oh !

Quelle belle surprise !

Continuer la lecture

Université d’été Transurfing édition 2016 en Brocéliande : Apprentis Transurfeurs, voici venue votre heure !

A quelques jours du début de l’édition 2016 de l’Université d’été Transurfing en Brocéliande (29/7 au 7/8), voilà que je m’agite un peu. Bien occupée à régler les détails nécessaires à une bonne organisation tant au niveau logistique que de l’équipe, il me reste encore à communiquer sur les modules Transurfing, l’atelier de guérison quantique, l’atelier d’écriture et l’atelier « gravity blue » qui ne vous ont pas encore été présentés !

Aussi, certains d’entre vous hésitent peut-être encore à s’inscrire et attendent la suite des informations : l’an dernier 50% des participants se sont confirmés dans la dernière semaine, sacrés transurfeurs ! Si c’est votre cas, cet article – dont l’objectif est de boucler la campagne d’information de ce stage d’intégration pluridisciplinaire inédit, animé par 6 coachs formateurs de talent -, est aussi pour vous. Sachez qu’il reste à ce jour encore 2 ou 3 places et que le groupe – magnifique et équilibré en genre (j’adooore !) – affichera sera complet !

>> ICI : Université d’été Transurfing 2016, informations et programme complets

– LE STAGE EN QUELQUES MOTS –

Participer à l’Université d’été Transurfing, c’est tout d’abord s’offrir une pause dédiée à soi, passer quelques beaux jours dans un cadre d’exception. En bordure de forêt de Brocéliande, le domaine au sein d’un grand jardin avec piscine, nous est entièrement réservé. Continuer la lecture

La vie allant droit (vers vos buts)

Dans l’enchaînement chronologique de vos heures et de vos jours, vous croyez tout naturellement que le passé est derrière vous, révolu, et que vous marchez vers un futur tout vierge.

Qu’il vous effraye certains jours, vous ne l’investissez pas moins pour autant, à d’autres moments, de vos espoirs et attentes heureuses. Demain n’existe pas encore et vous pensez légitimement que quelque chose peut changer, que quelque chose de nouveau peut vous arriver. Encouragé par les dictons populaires, vous dites « demain est un jour tout neuf » et quelles que soient vos pensées et votre état d’esprit du moment, vous caressez ce futur que vous croyez espace de tous les possibles, indépendant de votre passé.

Erreur, vous ne marchez pas vers demain, vous reculez !

Pour faciliter votre reprise en main, pour reprendre vos droits sur votre futur, et marcher allant droit, faut faire un peu le ménage !

Le M2, dont l’objectif est de vous laisser partir en fin de we dans l’état libre et léger du créateur, de l’Auteur de sa vie, comme l’enseigne Oliver. Le M2 c’est ce fameux nettoyage de printemps, ce travail nécessaire sur les potentiels en excès. En ce inclus : de s’exercer à pouvoir les identifier, de libérer l’énergie des investissements émotionnels excessifs du passé, de recevoir et expérimenter des outils précis pour faire baisser les importances et aiguiser l’intention, de faire des expériences uniques. Le M2 s’est être capable de s’ouvrir à la possibilité d’une vie exponentielle. Votre vie vous inspirera !

Jetez-vous à l’eau, il reste des places pour ce we du 5 et 6 avril 2014 !

Transurfing Paris Printemps 2014 – Module 2 :

INFO ici 

 

 

La vie à l’envers

L’être humain, dont les systèmes psychiques veillent à la haute protection, se rattache naturellement à son vécu et expériences passées, dans lesquels sont puisés les éléments de réponse à ses questions actuelles. Ce passé « connu » est rassurant et il s’y identifie. Ainsi, à moins d’un travail de conscience et de libération des schémas répétitifs, ses décisions et ses actes seront fonction de ses mémoires passées et détermineront donc aussi son présent et son futur. La boucle est bouclée – c’est comme si vous marchiez à reculons – et les possibilités de la vie s’amenuisent à mesure qu’elle passe, d’autant plus que ce mental dont une des fonctions premières est donc la protection, se souvient d’autant mieux des épisodes douloureux que son travail consiste à empêcher la personne d’avoir à les revivre.

Ex : Un jour j’ai garé ma voiture dans cette rue. Lorsque je l’ai retrouvée, un carreau avait été brisé. Une prochaine fois, mon mental « m’interdira » de me garer dans cette rue, appliquant une règle de causalité absolue et dénuée de toute nuance. Plutôt que de simplement se souvenir du factuel : une fois, je me suis garée ici et on m’a cassé un carreau, il a transformé l’événement et en a conclut une vérité dont il ne démord pas, décrétant la cause à effet : « quand je me gare dans cette rue, ma voiture est en danger ». Et vous vous garez ailleurs, répondant à l’injonction de votre conducteur très (trop) prudent. Dommage, dans cette rue décrétée « maudite » par votre mental borné, l’homme (la femme) de votre vie, que vous aspirez tant à rencontrer et que vous appelez de tous vos vœux, avait peut-être avec vous un rendez-vous. Manqué(e)… !

Continuer la lecture