Transurfing, les potentiels en excès : Là ou le bât (vous) blesse

Cela fait plusieurs jours que je pense à vous écrire pour vous parler des potentiels en excès. Au cœur du modèle comportemental du physicien quantique et auteur russe Vadim Zeland, avec les «importances» dont ils sont l’inévitable manifestation dans notre corps vibratoire, les potentiels en excès sont le lieu de notre travail lorsque, séduit par le pouvoir de diriger notre vie et d’en transformer radicalement l’expérience et les contenus, nous nous mettons à pratiquer Transurfing.

Si vous préférez m’écouter, voici l’audio de l’article (19 min), bonne écoute !

Certaines personnes nous disent : « J’adore Transurfing, j’ai tout lu, c’est formidable sauf que… je ne comprends pas pourquoi ça ne marche pas pour moi ? Ça bloque ! » De fait…

L’auteur est très clair à ce sujet : la connaissance que vous pouvez acquérir par la lecture des livres ne sera rien sans une persévérance quotidienne, dans l’objectif de plus générer de potentiels en excès. Plus d’entraves, tout ouvre. L’Univers, à vos ordres quels que soient la teneur de votre in-tension, vous répond toujours. Votre vie ne vous plait pas tant que ça ? Vous sentez en vous ce quelque chose qui aspire à plus, à mieux, ou carrément à tout autre chose ? Si l’Univers ne vous rencontre pas et ne vous attire pas vers des secteurs de l’espace des variantes qui vous enchantent, mais au contraire s’Il vous joue des scenarii qui ne vous emballent pas, c’est juste que vous les avez commandés !

Il n’y a rien à changer à ce que nous sommes nous dit Vadim Zeland. 

Rien !

La seule et unique chose que nous avons à transformer, si nous voulons vivre autre chose, sont nos habitudes comportementales. Dans ce sens, nous avons à réaliser qu’il est nécessaire de :

  • NOUS RÉVEILLER

Oui nous créons notre réalité. Et ce principe, à la base des nouveaux paradigmes, est vrai chaque jour que «Dieu» fait (je mets Dieu entre guillemets pour ceux qui seraient en importance à Son divin propos 😉 Cet éveil procède d’un regard totalement neuf sur la vie et ses lois éternelles. C’est une bascule. Un principe fondamental, qui par définition, ne peut pas être vrai un jour et ne pas tenir la route le lendemain.

Si vous laissez tomber une pomme, vous ne vous demandez pas si « aujourd’hui peut-être » elle va s’envoler vers le haut plutôt que de tomber vers le bas. J’insiste car je rencontre pas mal d’individus qui adhèrent à la séduisante promesse de Transurfing, mais dont le comportement manifeste une forme de doute ou d’hésitation quant à leur implication dans ce qui advient dans leur réalité. Cela ne peut pas fonctionner. Ceux-là sont contents lorsqu’à leur alignement succède une réponse favorable ou encourageante des événements, et se replient aussitôt que le vie les égratigne. Abandonnant leur responsabilité, ils pointent du doigt un coupable à l’extérieur d’eux, se voyant dès lors privés de leur pouvoir. Rassurez-vous c’est peut-être momentané. Avec Transurfing comme dans toute pratique c’est la persévérance, la régularité et la détermination qui payent (je n’ai pas dit l’obstination qui crée du potentiel en excès aussi). Peu de personnes réalisent en effet un éveil fulgurant, sans retours en arrière. Il est donc pertinent de faire des gammes. Deux pas (ou plus) en avant, et parfois un pas en arrière. De plus en plus et de mieux en mieux chaque jour.

  • SAVOIR CE QUE NOUS VOULONS

Cela suppose d’avoir choisi avec clarté un ou des buts. La clarté dont il est question est à la fois celle du système intérieur, « tout » en moi est d’accord sur la destination et prêt à agir dans la matière pour réaliser ma part du travail. De la clarté sur le but oui, mais non pas en terme de situations ou de contenus. Vous n’avez pas à savoir exactement ce que vous voulez, votre Monde a bien plus d’imagination que vous, vous avez par contre à savoir/ressentir avec une précision et une clarté inébranlable, comment vous voulez vous sentir – en terme d’états intérieurs – lorsque votre but sera réalisé. Il est très extrêmement courant de rencontrer des personnes qui ne savent pas, en définitive, ce qu’elles veulent vraiment. Si c’est votre cas, faites une pause, reposez-vous la question et regardez en vous qui répond ? Si c’est votre Esprit qui le fait (le mental/ego pour Transurfing) il est évident que les souhaits qui se présentent sur votre écran mental sont limités par ce que l’Esprit croit ou non possible d’atteindre. Il s’auto-limite en fonction des informations qu’il détient, toujours en référence au passé ou aux standards hérités par son dressage et sa culture. Le pauvre, il est totalement conditionné. Tentez maintenant de faire grandir vos rêves, osez caresser un projet beaucoup plus ambitieux. Objection votre honneur ! Vous le voyez s’agiter ? Le bougre, c’est encore lui qui s’oppose, s’irrite, argumente, évalue, brandit croyances et peurs pour invalider le rêve. Je vous mets au défi d’engager un cheval sur un chemin escarpé, s’il ne croit pas qu’il lui est possible d’y aller.

Que croyez-vous qu’attendre d’être reconnu-e, aimé-e vous apporte ? Que faites-vous là à vouloir un compagnon/une compagne et à déterminer d’avance l’âge du partenaire, son origine, ses mensurations ou jusqu’à la couleur de ses yeux ?
Que faites-vous là à espérer, désirer, attendre, alors qu’il vous suffit de choisir !?

Que créez-vous là en déterminant que c’est avec votre ex – et nul/e autre – que vous pouvez être heureux ? Que c’est en habitant ce quartier et pas un autre, cette ville et pas une autre, que vous serez content ? Que c’est en faisant ce métier là, et pas un autre, que vous vous réaliserez ? Le Monde est un terrain de jeu immense, qui n’attend pour se comporter mieux à vos yeux, que votre énergie créatrice joyeuse et sans limite. Vous attendez plus de la vie ? Elle peut vous rencontrer dans d’autres dimensions, elle n’attend en réalité, que ça. Et rien, à elle, n’est impossible.

Vous avez compris

Vous vous êtes désormais réveillés tant à votre pouvoir qu’à votre responsabilité d’auteur de votre vie, vous avez choisi de vivre celle qui vous ressemble et vous enthousiasme, en accord avec les aspirations de votre âme, il ne vous reste plus qu’à y aller. C’est parti !
Et là, soi ça marche à la perfection, bravo (faite-nous la grâce de nous laissez vos commentaires en partage), soit ça fonctionne suffisamment bien pour que vous fassiez l’expérience d’autres réalités, pas toujours, pas à 100 %, mais assez pour que vous ayez basculé dans une disposition envers une vie qui ne sera plus jamais la même, encore bravo ! Vos progrès et vos succès ne cesseront de s’amplifier, votre vie de devenir de plus en plus passionnante, riche et joyeuse.

Ca ne marche pas ? Soyez certain que c’est votre Esprit qui se joue de vous. Que c’est tout simplement encore lui qui est aux commandes, lui avec ses schémas et croyances qui vous  limitent. Serviteur trop zélé dont l’unique préoccupation est de vous éviter un maximum de punitions et de vous octroyer un maximum de récompenses, il n’y a que dans la zone dite « de confort » – en réalité il n’y a que lui qui s’y sente à l’aise – qu’il opère. Il dit c’est chouette, oui oui tu peux jouer vas-y. Qu’est-ce qu’on est bien dans ce microscopique bac à sable, pas vrai !? Au diable les aventures, les grands voyages, les projets ambitieux, les relations qui vous emportent, vous challengent et autres aspirations vers toute sorte d’expériences expansées. La vie, votre vie, avec l’Esprit aux commandes non seulement stagne, mais pire, se rétrécit de jour en jour.

Bon et alors, à ce niveau de lecture, certains d’entre vous disent peut-être oui mais bon, j’aime assez bien mon bac à sable, même s’il est étroit. Un certaine quête spirituelle vous aurait-elle mené à… ne plus rien vouloir, êtes-vous de ceux là ? Pas d’attente, pas de déception. Selon Transurfing, c’est l’état suspendu. Votre âme est-elle d’accord, elle qui a tant soif d’expériences nouvelles ? Sondez en vous ? Ce voile, cette tristesse latente que tant de gens ressentent, n’est-elle pas l’expression de la frustration de votre âme aventurière, qui s‘étiolerait à force d’être contrôlée et limitée dans ses aspirations ? Et sinon, pourquoi la découverte de Transurfing vous aurait-elle tellement chamboulé-e ?

Ne s’est-on pas éloigné des potentiels en excès Tati Clara ? Que non, ils sont juste là derrière. Voyez-la cette ribambelle de casseroles que vous trainez derrière vous. Quel tintamarre. Et vous voudriez pourtant vous aussi entendre « le bruissement des étoiles du matin » ? Et que dire des forces d’équilibrage de l’Univers, elles vont s’en donner à cœur joie, pendant que les balanciers, eux, continueront à se régaler de votre énergie. N’avez-vous pas envie de manger du pain frais ? De vous sentir plus vivant, de vous autoriser à vivre une vie à la mesure de vos rêves les plus fous ? Débarrassez-vous du vieux pain, rien ne vous oblige désormais à en manger.

Comment ? En reprenant sur votre Esprit le pouvoir, pour le confier à l’Observateur. Et depuis ce poste de commande-là, en libérant l’Esprit de ses entraves. On a bien besoin de lui, et son nouveau rôle – celui pour lequel il est fait sur mesure, c’est à dire de vous servir et pas le contraire – lui plaira beaucoup beaucoup plus, au final.

Les potentiels en excès, petit rappel

Concrètement, l’Homme est un être d’importance. C’est dans sa nature et comme nous l’avons vu, le principal apanage de l’Esprit, qui en toute chose se positionne dans une réalité qui est duelle en soi (blanc/noir – chaud/froid – gentil/méchant – négatif/positif …) Dès lors que nous fonctionnons selon un système intérieur de valeur auquel l’ego/mental s’identifie, la perception des choses est polarisée. Des importances nous en avons tous, à la pelle. Selon sa définition, un potentiel en excès énergétique se crée au départ de nos importances, uniquement si une trop grande signification est accordée à l’évaluation que nous faisons de la réalité. Le potentiel en excès, c’est quand nous faisons un fromage de quelque chose. Cet investissement émotionnel désaligne et rompt l’équilibre, contaminant notre niveau vibratoire. A cette intensité viendront répondre les forces d’équilibrage qui veillent en permanence à l’équilibre dynamique de toute chose. C’est une loi physique, elles interviennent de façon systématique pour ramener l’équilibre, dès que se manifeste du potentiel en excès, à tous les niveaux de la création.

Que faites-vous encore là à espérer à une vie meilleure, plus pleine et jouissive ? Elle ne viendra pas si vous ne quittez pas vos écrans, vous mettez en intention et dans l’action vers votre but.

Parmi les principaux potentiels en excès, on peut citer la colère, les peurs, l’attachement au passé sous toutes ses formes, les polarités (les importances vont toujours « par deux », si vous êtes sensible à la beauté, à la justice, au calme, par exemple, vous ne pouvez pas être insensible à la laideur, à l’injustice, au bruit, …). Il y aussi les sentiments de culpabilité et la honte. Tout un programme…

C’est précisément ce travail  de reprise de pouvoir et de libération des énergies bloquées, issues de croyances, schémas, peurs, et autres conditionnements et limites, que nous vous invitons à accomplir en groupe dans le cadre du parcours d’intégration et de pratique de Transurfing, et plus particulièrement au module 2.

Veinards, votre libération est potentiellement proche :

ce sera à Paris, les 8 et 9 juin prochains, dans une dynamique que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

>> Ici Paris Toutes les infos

Vous préférez attendre l’année prochaine ? Ou pourquoi pas en 2021 ? C’est vrai que rien ne presse, ne vit-on pas 500 ans !?

Merci de m’avoir lue ou écoutée,

Votre truculente* et bien dévouée

Tati Clara

*Peut-être par contamination avec l’inspirante Prêtresse Tufti, nouveau et détonnant volet de la saga Transurfing (à paraître bientôt en français), celle dont Vadim Zeland dit que les enseignements sont du niveau du lycée, après les bases posées au niveau primaire avec Transurfing. Elle dirait « Au boulot, mes petits escargots chéris ! »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.