Université d’été en Brocéliande : Atelier l’Amour de Soi

Stage pluridisciplinaire Transurfing – L’ESPRIT D’UNE ÉQUIPE

>> ICI : Université d’été Transurfing 2016, toutes les informations et le programme

L’Université d’été Transurfing du 29 juillet au 7 août 2016 en Brocéliande, c’est une équipe de coachs, thérapeutes et enseignants plus qu’outillés, à votre disposition. Mais ce sont également des hommes et des femmes de partage, simplement riches d’une expérience et d’une philosophie de vie qu’ils ont su mettre à profit pour faire grandir en eux la part d’humanité et pour expérimenter l’infinie puissance créatrice du cœur. Véronique Simon, coach Transurfing de l’Ouest de la France, en fait partie.

Véronique juin 2016_1J’ai confié à Véronique l’atelier qui ouvrira notre travail sur l’amour et la puissance créatrice du cœur, phase déterminante du trajet. Charité bien ordonnée commence par soi-même : elle animera un atelier sur l’amour de Soi.

Je vous laisse en sa compagnie, lisez plutôt !

I had a dream…

J’avais 11 ans et mon rêve était celui de créer une société. Dans la culture familiale, créer une société passait par créer une entreprise… je suis donc devenu chef d’entreprise à 23 ans. Quelques années plus tard, mon rêve me laissait pourtant insatisfaite, J’ai donc poursuivi mon rêve dans une autre voie et j’ai œuvré dans le secteur social et l’éducation populaire pendant près de 10 ans. Aux prises avec les systèmes (les balanciers) j’ai compris que l’ampleur du travail était énorme et que la société dont je rêvais vraiment concernait avant tout l’humain et la qualité du lien entre les êtres.

Puis la vie, qui a un sens de l’humour qui n’appartient qu’à elle, m’a envoyé une leçon un peu plus forte que les autres… J’ai perdu un enfant et je me suis retrouvée telle que j’étais vraiment… le cœur et les bras chargés d’amour et certaine de ne plus pouvoir le donner à personne… Plus rien n’avait de sens, la mort me semblait une perspective bien plus douce que de continuer à vivre après ça. Mon cerveau ne fonctionnait plus correctement et mes fonctions cognitives étaient extrêmement altérées… Dans cette nuit noire de l’âme, une seule lumière : un amour énorme qui voulait… vivre !

A partir de ce moment, le chemin ne pouvait que continuer autrement…

Deux autres enfants sont venus me tirer vers la joie et vers la responsabilité d’être en vie.
Des initiations chamaniques ont terminé d’ouvrir ma conscience et ma connivence avec notre mère la terre, Pacha Mama, en faisant Ayni avec qui je suis vraiment et l’ensemble de mes frères et sœurs sur Terre, dont vous êtes.

J’ai aussi redécouvert et appris à me servir de toutes mes facultés cognitives et bien plus encore…

Enfin, j’ai intégré dans ma façon d’être au monde tous les apprentissages qui ont été les miens jusqu’à aujourd’hui pour enfin assumer pleinement mon rôle : celle d’une femme sage, qui veille à la qualité du ciment qui unit les être à eux-mêmes, au monde et à « l’unis-vers » : l’Amour, sans condition.

C’est en lui que je puise mon énergie pour mener en douceur la Vie qui me va bien et qui m’offre chaque jour des merveilles de joie. Le Transurfing est ainsi devenu mon art de vivre en paix. Cela laisse alors la possibilité de vivre les difficultés de la vie comme autant de richesses et de potentiels de réalisation de soi…

Qu’allons-nous faire ensemble ?

Passer les 4 portes qui conduisent à l’amour de soi… Nous avons 4 dimensions, 4 portes, qui, lorsqu’elles sont alignées nous permettent d’ouvrir des espaces de plénitude et de créativité parfois insoupçonnés…

Nous passerons ensemble ces 4 portes, l’une après l’autre (l’esprit, le mental, l’émotionnel et le corps) tranquillement,  pour nous acheminer vers l’espace qui unit notre être profond au reste de l’univers. Cet espace n’est accessible que dès lors que ces 4 portes sont alignées. Cet alignement dans la justesse et dans l’harmonie se fera grâce à la voix, une mise en bouche et en résonance des plus belles parts de nous-même.

De quoi développer l’intelligence vibratoire de votre coeur ! Ah ça, il y aura de l’inédit et de l’inouï, foi de moi Tati Clara !

participezN’oubliez pas, pour en savoir plus sur Véronique Simon et l’atelier auquel elle nous invite, j’ai besoin de vous ! Posez vos questions à Véronique en écrivant un commentaire ci-dessous, je l’interviewerai en votre nom dans un audio disponible ICI à partir du lundi 20 juin.

(PS 29 juin : Il n’y a pas eu de questions, j’attends un post audio de Véronique en ajout à cet article)

Au moment de terminer cet article, j’ai soudain une pensée émue et chaleureuse pour tous mes précédents stagiaires (je fais une pause en affichant le souvenir de chacun de vous sur mon écran mental, été après été). J’aimerais précisément vous remercier pour la chance que vous m’avez donnée de manifester mon amour et de partager avec vous cette puissante aventure de co-développement qu’est le stage d’été Transurfing. Que vous puissiez toujours exprimer la joie, la créativité et l’amour qui sont vôtres. Merci de me donner de vos nouvelles de temps à autres et au plaisir de vous retrouver peut-être à l’occasion, dans l’espace des variantes !

Quant au groupe des participants de l’édition 2016 de l’Université d’été en Brocéliande, il grandit bien (en bonne parité genre s’il vous plait !) il ne reste plus que 4 ou 5 places. Pour vous ? Je suis très impatiente de vous y rencontrer.

Toujours au plaisir de répondre à vos questions et commentaires, n’hésitez pas à m’écrire

Merci de m’avoir lue, mes meilleures pensées depuis une Bruxelles bien moussonique…

Tati Clara

– De l’été ou de vous, lequel impressionnera l’autre ? –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.